wall°ich - Détail grandeur nature 30  extrait
Détail grandeur nature 30 extrait
Image extraite du film éponyme paru sur DVD dans la collection ceux qui pensent tout seuls sur le label VOuÏR

Tirage sur aluminium 100X80

- 2400€ Available -

Digital Art

wall°ich

Back
Presentation
wall°ichCet éternel funambule du jeu des langues démontre minutieusement l’inqualifiable, le suspendu, ce vide-au-cœur propres aux parlants-aux-mondes. < wall°ich - l’hommoncule désassemble les choses, les vident de leur corps, les remplace par autres, fore des trous dans la communauté du semblable. Son œuvre compossible introduit l’élasticité dans les âmes enfouies, arrange musicalement la porosité dans les ouies affiliées aux courants d’air. Bref, notre ondulator est rentré dans ce monde pour le rendre provisoire. Ses initiatives artistiques tentent d’architecturer des airs plus respirables. Pour lui, réussite et la déconvenue ne sont que des faits esthétiques écrivait Roland Dubillard.

Comme lui, < wall°ich s’éclaire aux doutes et se double d’une lucidité respiratoire / se double de micro visions. Un grand coup pied fourmillant de justes idées n’abolira tout de même pas le bazar !

Dans ses élastomères, notre vibreur d’atmosphère s’introduit dans nos rêves pour gravir les cercles inachevés de nos consciences. Ce trublion, ardant cotisant à ce fugitif état de grâce, consume nos mondes et nos arrières-boutiques aux horizons arrêtés.
Dans un temps polygonal, ses mots, sons et images tombent à pic comme des notes sensibles, malaxent nos petits arpèges stylisés. Ses ondes du réel allègent nos zones aveugles. Ses images font paon dans le cœur, recoupent nos angles morts et gomment avec une éloquence parfois symbolique ou pré-symbolique les points d’obscurité de nos sociétés. Il explose la prétendue cohérence de nos systèmes explicatifs, l’ex-stase enchaînée des concepts, l’éclat atrophié des visions utopiques. Il désosse toute homogénéité dans nos infimes fictions – insupportables virgules dans notre res-spiration et propage d’infimes-infinis. Etranges ondulées de nous-mêmes en internité – propagations à usages internes de hors temps dans nos questions hors-champs.

Ce plasticien du virtuel oscille spectralement dans cette séculaire ambivalence : faut-il penser, panser le monde ou le dé-penser ? Vivre dans un monde ouvert ou un monde vivable ? De manière narrative l’artiste tente graduellement de napper les 2 plans. Par frottements de réalités, il produit / percept des variations du régime du sensible, nous renvoie à nos auto-créations. Dans nos échos subjectifs < wall°ich pulse nos imagin’airs sur des carbones d’éternité. Comme un cercle concentrique, il fait revenir constamment la cuisson du désir.

Autour de nous, son œuvre prend la forme d’une vague, et ne vous inquiétez pas si vos souvenirs stationnent devant les glaces déformantes. Ils se dissoudront dans l’Enigme. Seule libation à vous laisser moduler.

Anne de Commines
Join

Artist? Art Gallery?
Create your own page on Artisho!


Search
Send this page to a friend
Previous & Next


Shelley Vouga
 Venice
Newsletter
Share on other networks

Share on Google Share on Scoopeo Share on Wikio Share on MySpace Share on Yahoo Buzz Change my status in Twitter Share on Facebook Share on del.icio.us Share on Reddit Share on Digg Share on BlogMarks Share on LinkedIn Share on Viadeo Share on Netvibes Change my status in HelloTxt
RSS Feed

Artists
Events